INTERVIEW IMMOWEEK - La foncière tertiaire Icade, qui a récemment restructuré son offre et proposé de nouveaux services à ses clients, affiche pour le premier semestre des résultats en ligne avec son plan stratégique. Emmanuelle Baboulin, membre du comité exécutif d’Icade, en charge de la fonction tertiaire, dresse un bilan d’étape.

Emmanuelle Baboulin : « Foncière tertiaire Icade : une dynamique en ligne avec le plan stratégique »

Emmanuelle Baboulin : « Foncière tertiaire Icade : une dynamique en ligne avec le plan stratégique », source : Immoweek

ImmoWeek - Quel bilan peut-on dresser pour la Foncière Tertiaire depuis le début de l’année ?

Emmanuelle Baboulin - La Foncière Tertiaire a poursuivi sur le premier semestre 2017 le dynamisme enclenché en 2016, tant en termes de commercialisation locative qu’en investissements. Depuis janvier 2017, les équipes d’asset ont renouvelé 22 baux sur plus de 80 000 m2 qui représentent plus de 22 millions d’euros de loyer et ont signé près de 60 000 m2 de nouveaux baux, générateurs de plus de 14 millions d’euros de loyer. L’équipe d’investissement a signé deux promesses de Vefa à Paris 20ème et Marseille pour un montant de 165 millions d’euros.

 

ImmoWeek - Qu’en est-il des arbitrages et de la mise en œuvre de votre plan stratégique ?

Emmanuelle Baboulin - Nous avons arbitré deux immeubles à Villejuif pour 115 millions d’euros et un 3ème est sous promesse. Notre politique de rotation du portefeuille se poursuit donc conformément à notre plan stratégique ; avec une première position prise en région. La réduction du taux de vacance sur notre patrimoine est, elle aussi, conforme à notre plan, soutenue par le déploiement de notre plan marketing CYG (Coach Your Growth) dont les premières actions, notamment sur notre Parc de Rungis, commencent à porter leur fruit. Elles nous permettent de renouveler des baux et d’attirer de nouveaux locataires, ces derniers se montrant très réceptifs à la nouvelle offre de service que nous leur proposons, tant en matière de nouveaux espaces répondant à leurs nouveaux usages qu’en qualité de vie et esprit communautaire. Le respect de nos engagements RSE est lui aussi au rendez-vous, avec notamment la mise en place d’un programme d’efficacité énergétique sur l’ensemble de notre patrimoine.

 

ImmoWeek - Vous avez renouvelé la gouvernance de la foncière, qu’en est-il aujourd’hui ?

Emmanuelle Baboulin - En effet, pour atteindre tous ces objectifs, j’ai autour de moi un comité de direction renouvelé, pluridisciplinaire et excessivement motivé :

> Benoit Barillier, Cyril Blanchet, Jérôme Klein et Johanna Mrejen en charge des quatre équipes d’asset qui gèrent nos deux millions de m2. Leur parfaite connaissance de leur marché respectif nous permet d’assurer nos importants enjeux de développement et la création de valeur sur nos réserves foncières. Ce n’est pas moins de 15 projets dans notre pipeline dont 9 sont déjà lancés pour un montant d’investissement de près de 1 milliard d’Euros.

> Gad Botbol, le pilote des investissements, qui poursuit notre dynamique d’acquisition d’actifs sécurisés ou en développement notamment en synergie avec Icade Promotion.

> Virginie Bonduelle au marketing, qui a tout particulièrement en charge le déploiement sur l’ensemble de nos parcs de notre plan CYG (Coach Your Growth) afin de les rendre différenciants et plus attractifs.

> Benjamin Ficquet, en charge des Transitions Environnementales, qui a la responsabilité de nos engagements en matière énergétique et environnementale sur l’ensemble de notre patrimoine et sur les projets en développement pour lesquels nous visons systématiquement les meilleures labellisations.

> Jean-Christophe Gentil, qui gère le property management avec son équipe

> Ronan Poilverd, qui coordonne les équipes de sécurité de nos parcs.

 

>> Lire l'intégralité de l'interview sur Immoweek.fr