INTERVIEW EXCLUSIVE - Homeloop a récemment été élue la Startup Rent 2016. La rédaction d’Au Cœur de l’Immo a eu le plaisir de réaliser une interview de son président fondateur, Aurélien Gouttefarde qui revient sur son concept et sa création.

Aurélien Gouttefarde, fondateur et président de Homeloop, élue Startup Rent 2016

Aurélien Gouttefarde, fondateur et président de Homeloop, élue Startup Rent 2016, source : Homeloop

Le concept d’Homeloop : garantir un délai et un prix de vente

   « Homeloop permet à des vendeurs d’obtenir, en quelques clics, une offre de prix minimum garanti pour la vente de leur bien immobilier », nous explique Aurélien Gouttefarde, son fondateur et président.  Lancée en juin 2016, la jeune Startup a pour ambition d’apporter de la transparence et de la sécurité aux clients tout en fluidifiant le marché de l’immobilier.  Et pour ce faire, l’entreprise propose un process simplifié passant par 5 étapes clés :

  1. Le client remplit un questionnaire complet en ligne.
  2. Il reçoit alors une estimation claire et précise de la valeur de son bien immobilier.
  3. Homeloop réalise ensuite une visite d’expertise.
  4. Cette dernière permet de construire une proposition ferme incluant un délai de vente maximum et un prix minimum garanti.
  5. Homeloop met en ligne l’annonce du bien immobilier via des portails tels que Se Loger, Bien’ici ou Le Bon Coin durant 45 à 90 jours, en fonction de sa zone géographique. Au terme de cette période, si le bien n’est pas vendu, la Startup s’engage à le racheter.

Homeloop propose ainsi deux garanties : un délai de vente de 90 jours maximum et un prix minimum garanti défini en amont du process.

 

 

L’objectif d’Homeloop : apporter de la transparence à la vente d’un bien immobilier

    L’envie de proposer un process de vente simple et sécurisant est venue à Aurélien Gouttefarde de sa propre expérience. « En essayant de vendre un appartement, je me suis rendu compte que l’acquéreur, n’étant pas engagé dans le process, peut se rétracter facilement. Au final, le vendeur n’a aucune idée du temps que va prendre la vente de son bien et le prix auquel celui-ci sera vendu. La technologie permet d’apporter des réponses à ces deux inconnues et de simplifier considérablement un certain nombre de tâches administratives qui prennent aujourd’hui beaucoup de temps comme la prospection, l’organisation des visites, la remise des offres, etc. Et la demande est bien présente puisqu’en ce moment nous avons plusieurs opérations en cours en région parisienne. Nous recevons également de nombreuses demandes en province. Afin de satisfaire ces demandes, nous avons pour projet l’ouverture d’un nouveau bureau dans une grande ville de province début 2017.  »

 

 

Homeloop, élue Startup Rent 2016

    Une demande du marché qui n’est pas passée inaperçue puisque Homeloop a été élue  Startup Rent 2016. « C’est une vraie validation de notre modèle qui est différent de celui des grands réseaux traditionnels. Le Rent est une vitrine qui nous a permis de rencontrer de nombreux professionnels avec lesquels nous pouvons construire des partenariats. »

Aurélien Gouttefarde nous explique également qu’être lauréat est aussi une reconnaissance dans un domaine où il n’est pas toujours évident de construire un projet tel que Homeloop. «  Le digital peut apporter une réelle valeur ajoutée dans le processus de vente d’un bien et les acteurs du marché en sont conscients. Mais le cadre réglementaire fait que les activités immobilières, en particulier les métiers d’intermédiaires, ne sont pas éligibles à certaines aides visant à favoriser l’innovation. »

Aujourd’hui, la Startup continue son développement et est d’ailleurs en phase de recrutement sur des postes marketing et commerciaux et en « data science ».

 

À propos d’Aurélien Gouttefarde

    Après avoir suivi le cursus d’une école de commerce, Aurélien Gouttefarde a travaillé pendant 5 ans dans les services financiers à Paris et à Londres.

À seulement 31 ans, Aurélien Gouttefarde fonde Homeloop avec Le Studio, un Startup Studio basé à Paris et créé par les fondateurs de PriceMatch, vendue à Booking.com en 2015.

 

 

Propos recueillis par Emilie Franconi