INTERVIEW EXCLUSIVE – La rédaction d’aucoeurdelimmo.com a eu le plaisir d’interviewer Frédéric Bourelly, Fondateur de Mon Chasseur Immo. Après avoir levée 3,5 millions d'euros, ce dernier revient sur la complémentarité entre l'humain et le digital dans l'immobilier.

« L’acheteur bénéficie des services d’un Chasseur Immo dédié qui effectuera toutes les démarches » Frédéric Bourelly

« L’acheteur bénéficie des services d’un Chasseur Immo dédié qui effectuera toutes les démarches » Frédéric Bourelly , source : Mon Chasseur Immo

Au coeur de l'immo - Quel a été votre déclic pour la création de Mon Chasseur Immo ?

Frédéric Bourelly - Pour qu’une transaction immobilière se réalise, il faut obligatoirement la présence… d’un acheteur ! Et pourtant, 100% des services de transactions proposés par les professionnels (agences immobilières) sont orientés vers les vendeurs. Il s’agit d’aider le vendeur à vendre dans les meilleures conditions. Mais l’acheteur (celui qui réalise le projet d’une vie) personne ne l’aide, il est totalement esseulé. Certes Internet lui donne accès aux biens disponibles à la vente, mais il doit faire face à une multitude d’annonces et d’interlocuteurs (agences, particuliers, banques, courtiers, artisans, notaires). Hors, comme pour chacun d’entre nous, son temps est compté. Et puis, il ne souhaite pas prendre de risques. Il a donc besoin d’un allié, d’un service dédié. Voilà pourquoi Mon Chasseur Immo a été créé.

Au coeur de l'immo - Quels sont les avantages en place pour les clients qui vont utiliser la plateforme Mon Chasseur Immo ?

Frédéric Bourelly - Il s’agit de simplifier au maximum l’achat immobilier, de supprimer le stress, le temps perdu et trouver son bien au meilleur rapport qualité/prix. Ceci pour habiter ou pour investir partout en France !
L’acheteur bénéficie des services d’un Chasseur Immo dédié qui effectuera toutes les démarches liées à l’acquisition, à savoir : recherche du bien idéal sur 100% du marché, préparation et organisation des visites, aide à la négociation du meilleur prix, assistance à la signature du compromis et de l’acte notarié. De plus, un service de mise en relation avec des courtiers en crédit et en travaux sélectionnés sera proposé. Il s’agit d’un service d’accompagnement de A à Z. Et surtout, l’acheteur disposera d’une application mobile dédiée lui permettant de suivre en temps réel les biens proposés, de stocker toutes les informations liées à sa recherche et de collaborer avec son Chasseur Immo.

Les résultats obtenus prouvent la valeur du service :

- Temps passé sur l’ensemble du processus d’achat divisé par 10
- 2,7 biens visités seulement avant d’acheter
- 6% d’économie moyenne sur le budget fixé à l’origine

« Nous sommes donc sur un positionnement que l’on nomme PHYGITAL »

Au coeur de l’immo - Pensez-vous qu’il est maintenant obligatoire de savoir allier parfaitement les facteurs humains et digitaux pour perdurer dans le secteur de l’immobilier ?

Frédéric Bourelly - C’est l’ensemble des métiers qui sont impactés aujourd’hui. Il s’agit de repenser les offres de services et des métiers du retail. L’humain et le digital ne s’opposent pas, ils se complètent. L’enjeu des marques consiste désormais à construire des expériences, des parcours d’achat les plus simples possibles. Le 100% digital est réservé à la vente de services ou de produits de base. Le 100% humain est nécessaire lorsqu’il s’agit par exemple de services de santé où la relation et l’échange priment sur tout le reste. Mais pour la plupart des services désormais, la parfaite combinaison de l’humain et du digital permet de créer des expériences d’achat et de consommation uniques, à très forte valeur ajoutée. C’est tout l’enjeu de la décennie qui s’ouvre.
Mon Chasseur Immo s’inscrit pleinement dans cette tendance, sauf que la composante « digitale » du service a été intégrée nativement dans le service proposé, ce qui a permis de prendre une avance considérable. Nous sommes donc sur un positionnement que l’on nomme PHYGITAL (PHYSIQUE + DIGITAL), c’est l’avenir des services de demain.

Au coeur de l’immo - Comment voyez-vous cette digitalisation du monde de l’immobilier dans un futur proche ?

Frédéric Bourelly - L’humain est indispensable pour créer le climat de réassurance nécessaire autour d’une transaction immobilière et cela durera encore très longtemps.
Mais le digital créera une valeur considérable dans le processus transactionnel. Les tendances seront probablement les suivantes, et ceci sans aucune prétention d’exhaustivité :
Il faut tendre à terme vers la mise en place d’un fichier commun de 100% des biens immobiliers à la vente (type MLS comme aux Etats-Unis), pour les professionnels et pour les particuliers. L’adresse des biens à la vente devra être la règle, ce qui permettra de proposer des modes de navigation sur les portails d’annonces de façon cartographique, comme a commencé récemment « Bien ici » à le proposer malgré une proportion d’adresses prises encore trop faible. S’en suivra parallèlement la généralisation progressive des mandats exclusifs, qui seuls assureront aux acheteurs et aux vendeurs, un service d’intermédiation fluide et simple. Mais les résistances sont nombreuses, notamment au niveau des particuliers qui ne sont pas toujours prêts à traiter avec une seule agence pour la vente de leur bien, ce qui ne les avantage pas aussi bien en terme d’efficacité que de prix du service.
Le développement progressif d’agents conversationnels de type Chatbot au service des clients, pour intervenir aussi bien en amont des projets, qu’en phase d’accompagnement des transactions.
La blockchain pourrait impacter des secteurs comme la conservation des hypothèses, la dématérialisation et la certification des pièces juridiques, ou encore la sécurisation financière des transferts de fonds liées aux transactions.
L’achat de biens en ligne est déjà une tendance amorcée, réalisé en ligne au travers par exemple d’opération de type enchères de ventes, ou encore de e-Buying (marchands de biens 3.0)
Aussi, une collaboration de tous les acteurs nécessaires à une transaction (acheteur, agence, notaire, banque, etc.) autour d’une même plateforme numérique unique permettrait de stocker des documents, communiquer par messagerie, collaborer pour la rédaction de documents, partager le stade d’avancement de la transaction et également fiabiliser les processus transactionnels. Un gains de temps et une fiabilité évidents.
Et ce ne sont que des exemples… Ce n’est pas pour rien que la filière PROPTECH est en pleine effervescence depuis plusieurs mois après une réelle inertie pendant de nombreuses années. Les nouveau projets foisonnent !

« Combiner parfaitement l’humain et le digital »

Au coeur de l'immo - Dans ce monde de l’immobilier très concurrentiel quel serait votre atout pour vous démarquer ?

Frédéric Bourelly - La capacité à combiner parfaitement l’humain et le digital pour simplifier au maximum l’achat d’un bien immobilier, pour habiter ou investir.
Nous sommes une plateforme à forte valeur ajoutée, nous ne sommes pas simplement une somme de chasseurs immobiliers indépendants implantés en région. Ça veut dire quoi ?
Nous avons développé (et cela représente plus de 2000 journées homme de R&D et de développement web) une plateforme technologique qui va nous permettre de faire collaborer :
Nos clients acheteurs pour suivre leur projet en ligne en temps réel, nos Chasseurs Immo affiliés pour optimiser leur temps et les guider au mieux, nos équipes support pour piloter notre activité et adapter nos offres au quotidien.
Ce modèle de plateforme nous confère une réelle « scalabilité » qui va nous permettre d’accélérer le déploiement de nos services sur l’ensemble du territoire national, dans un 1er temps.

De plus, nous capitalisons sur une marque forte, claire et nous avons les moyens financiers de nos ambitions, suite à notre récente levée de fonds.
Nous attirons en ce moment de nombreuses demandes de la part de chasseurs immobiliers pour rejoindre notre communauté, et surtout, nos clients sont désormais nos meilleurs ambassadeurs vu leur niveau de recommandation qui augmente fortement.

Il s’agit bel et bien d’inventer et d’industrialiser un nouveau métier grâce à l’apport du digital, et ceci tout en gardant l’humain au cœur de notre relation client. Engagement, Bienveillance, Innovation, telles sont les valeurs que nous portons et que nous faisons vivre au quotidien, à la fois avec nos clients et nos collaborateurs !

En savoir plus sur Mon Chasseur Immo et Frédéric Bourelly

Mon Chasseur Immo est une plateforme phygitale 100% dédiée aux acheteurs immobiliers, née de la volonté de simplifier et de rendre plus efficace l’achat immobilier. Créée en 2012 sous la marque Net Acheteur, Mon Chasseur Immo compte déjà 15 collaborateurs basés au siège de Montpellier au sein du Village by CA (accélérateur du Crédit Agricole) et plus de 50 Chasseurs Immo répartis sur toutes les grandes villes de France. Des bureaux sont également implantés à Paris, Lyon et Bordeaux. Seulement 4 ans après le déploiement de sa plateforme, Mon Chasseur Immo a déjà fait ses preuves : 2 300 missions confiées, un Chiffre d’Affaires multiplié par 4 en seulement 3 ans, et Lauréat du Pass French Tech pour la 2ème année consécutive.

Président-fondateur de la start-up montpelliéraine Net-Acheteur (aujourdh'ui Mon Chasseur Immo), Frédéric Bourelly est aussi, bénéficiaire pour la deuxième année consécutive du Pass French Tech. Il était invité officiellement, il y a deux mois, à Matignon pour recevoir son Pass des mains du Secrétaire d’Etat chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi. Le Premier Ministre, Edouard Philippe, avait tenu à saluer, aussi, tous les participants. Preuve que la France a pris au sérieux l’objectif affiché de devenir une « start-up nation ».